Premier village sur la route des crayons d'Isa

Classe en tiges de mil ouverte à tous les vents et même aux serpents...

En 2007, l’école de PELEO, faite de classes en tiges de mil, n’assure les cours que jusqu’au CE2.

 

Aujourd'hui, PELEO voit ses élèves intégrer le collège après un cycle complet d'enseignement primaire.

 

Les Crayons d’Isa ont construit 4 classes, des sanitaires, un bureau pour le directeur et un poulailler.

 

L'association finance les fournitures scolaires, la pharmacie, a mis en place une cantine et aide au bon fonctionnement général de l'école

L’école a désormais un point d’eau dans la cour, ce qui évite aux enfants et aux enseignants de se rendre au village pour se ravitailler en eau !

Pas mal, car les petits sénégalais sont comme tous les enfants... toutes les occasions sont bonnes pour faire l'école buissonnière !

Les classes sont équipées de 2 panneaux solaires. Avoir de la lumière permet aux enseignants d’assurer en fin de journée des cours de soutien aux élèves.

Bien sûr, cela leur permet aussi de recharger leurs téléphones portables. Et c'est mérité, car accepter de travailler en brousse n'est pas chose facile !

Les 4 classes et le bureau du directeur en fin de construction

En 2014, les Crayons d'Isa  financent la remise en état de l'ensemble des tables et bancs de l'école, et font l'achat de manuels de lecture pour tous les élèves.

En 2016/2017, l'association continue plus que jamais à soutenir son tout 1er village et constate de vrais progrès dans la gestion de l'école.

L'aide aux inscriptions à l'école maternelle est testée. Plus tôt les enfants iront à l'école, plus tôt ils seront familiariser à la langue française que la plupart ne parlent pas.

Dans le village, 3 ethnies cohabitent, et parlent des langues différentes. Très peu de parents connaissent le français, langue dans laquelle est dispensé l'enseignement.

Aide aux villageois  : Comme chacun sait, le paludisme est un véritable fléau, au Sénégal comme dans les autres pays d’Afrique.

Chaque famille a reçu autant de moustiquaires imprégnées qu'il leur était nécessaire.

La responsable des femmes et le représentant du village se sont chargés de la distribution.